CADRE STRATÉGIQUE POUR LE LOISIR AU CANADA

HISTOIRES SUR LE TERRAIN

Afficher les détails

Comprendre l’aspect politique

UNIVERSITÉ DE L’ALBERTA

Le cours de politique publique en matière de loisirs, de sport et de tourisme permet aux étudiants de mieux comprendre les aspects de la politique publique et de la gouvernance. Il a été mis en place après qu’une révision du programme d’études ait révélé une lacune majeure dans l’apprentissage des étudiants, à savoir la compréhension des politiques et des processus qui s’y rattachent. Il est essentiel pour eux de se familiariser avec les diverses politiques en matière de loisirs, de sport et de tourisme qui orientent les décisions et le travail sur le terrain. Le défi consiste à susciter l’intérêt des étudiants et à les convaincre de la pertinence des politiques pour leur vie et leur travail futur. Le terme « politique » peut être intimidant pour beaucoup, surtout pour les étudiants qui n’ont pas encore vu comment cela peut influencer les choses sur le terrain de façon déterminante.

Afficher les détails

Mettre la main à la pâte pour les sans-abri

MISSION (C.-B.)

Au cours de l’été et de l’automne 2014, les localités du centre de la vallée centrale du Fraser ont entamé un dialogue sur les moyens à prendre pour s’attaquer à la montée de l’itinérance. À Mission, les médias sociaux et traditionnels se sont mis à signaler nombre de problèmes : pauvreté flagrante et confrontations liées au comportement dans le centre-ville, campements de sans-abri et décès tragiques près des voies ferrées du CN, consommation ouverte de drogues et abandon de seringues posant un risque biologique dans les environs de la bibliothèque et du musée de Mission, criminalité galopante liée aux drogues et, parallèlement, manque de ressources de la GRC pour y répondre. Le sujet des sans-abri s’est ainsi imposé lors des élections de l’automne.

Les causes du sans-abrisme sont diverses, mais à la base, il s’agit surtout d’un problème de pauvreté, c’est-à-dire d’un manque de ressources de toutes sortes. Ces ressources, ou atouts comprennent une structure sociale de soutien autour de la personne, l’emploi et l’éducation, les services de santé physique et mentale, la possibilité de créer, d’exprimer sa spiritualité et de faire du sport, les compétences de vie et d’adaptation, et l’accès rapide aux services d’intervention en cas de crise. Bien que la principale ressource nécessaire soit un domicile fixe et sûr, un grand nombre de sans-abri n’arrivent pas à conserver un logement même lorsqu’ils en trouvent un, en grande partie à cause de déficits conjugués dans ces autres domaines. À Mission, il est apparu qu’aucun organisme ne pouvait être tenu pour responsable de l’absence de chez-soi ou chargé de régler le problème. Il était évident que la gestion efficace du sans-abrisme exigerait la volonté de toute la collectivité.

Afficher les détails

Sortir et se défouler

RIVERVIEW (N.-B.)

De nombreuses personnes, qu’elles soient résidentes ou de passage, n’avaient pas l’occasion de profiter de la nature, ce qui est important pour la santé physique et mentale. Lors d’une consultation publique, les gens ont identifié certains obstacles majeurs à la découverte de la nature, notamment la peur de se perdre, le coût élevé de l’équipement, le manque de forme physique et l’incapacité à s’orienter dans un espace naturel. Le personnel des loisirs de Riverview cherchait à trouver des moyens d’encourager les gens de tous âges à fréquenter les parcs et les sentiers et à se retrouver plus souvent dans la nature.

Afficher les détails

Projet de formation tripartite dans le Nord

RECREATION NORTH

Ce programme répond au taux de roulement élevé parmi les responsables des loisirs dans le Nord en proposant une formation durable qui crée des liens entre les apprenants et les communautés. Grâce à la formation et au réseautage, les participants gagnent en confiance et bénéficient d’un soutien qui réduit l’épuisement professionnel.

En ce qui concerne les obstacles à l’accès à la formation dans les communautés rurales et éloignées, le programme relève ce défi en offrant des formations et des brevets de qualité aux personnes de toutes les communautés. Les frais sont peu élevés (ou subventionnés) afin que les personnes ayant moins de ressources puissent participer. Le programme d’études tient compte de la diversité des langues, de l’alphabétisation, des styles d’apprentissage et des cultures.

De nombreuses personnes sont novices en matière d’apprentissage en ligne et les contraintes technologiques constituent parfois des obstacles à la participation. Le programme aborde ce problème en développant chez les participants des compétences numériques qui sont également transposables à d’autres activités de formation en ligne.

Afficher les détails

L’imagination au service de l’amélioration

VILLE D’OROMOCTO (N.-B.)

Les installations de loisirs de la ville étaient devenues dangereuses, au point qu’elles ne pouvaient être utilisées et d’ailleurs ne l’étaient plus. Les groupes communautaires, dont le district scolaire qui réclamait des réparations depuis trois ans, étaient particulièrement préoccupés par les surfaces de ses pistes d’athlétisme et de ses courts de tennis. Un ensemble de facteurs, dont la gestion des risques, l’esthétique et la demande des groupes d’utilisateurs (anciens et nouveaux ), a donc incité à l’action.

Afficher les détails

Allons à la plage

SERVICE DES LOISIRS DU COMTÉ D’ANTIGONISH

Le service des loisirs du comté d’Antigonish disposait d’un certain nombre d’appareils adaptés aux personnes handicapées qu’il pouvait prêter gratuitement (notamment l’hippocampe, un fauteuil roulant qui peut accéder à de nombreux types de terrains en toute saison et qui peut également flotter dans l’eau), mais pas suffisamment pour atteindre son objectif de proposer des activités de loisirs pour tous.

Afficher les détails

LE RASSEMBLEMENT DES COMMUNAUTÉS

Quand David Clark a quitté Rankin Inlet pour jouer au hockey, il ne pouvait pas savoir qu’il reviendrait un jour pour devenir le coordonnateur des loisirs de la communauté. Dans une carrière consacrée à défendre les efforts des autres, le potentiel qu’il voit dans sa communauté est toujours une source de motivation.

« C’est tellement valorisant de voir passer les jeunes enfants, dit-il, devant l’évidence qu’ils seront ceux qui dirigeront ces programmes par la suite. »

Afficher les détails

Un plan directeur des loisirs en harmonie avec le Cadre

VILLE DE MISSISSAUGA

Comme de nombreuses localités du pays, la ville de Mississauga doit surmonter des difficultés liées au vieillissement des infrastructures, à l’évolution démographique et à la nécessité de réduire les obstacles à l’accès et à l’inclusion dans les programmes et les installations. Afin de relever ces défis, le personnel des loisirs de la ville s’est lancé dans l’élaboration d’un nouveau plan directeur. Ce processus a comporté un examen des conditions existantes et l’élaboration de recommandations sur les mesures à prendre pour y répondre. Le Cadre stratégique pour le loisir au Canada a servi de document de travail, notamment parce que les objectifs 1, 2 et 4 qu’il contient correspondent exactement aux questions qui préoccupent l’autorité municipale.

Afficher les détails

Un regard inclusif

DISTRICT DE SAANICH (C.-B.)

Saanich est une municipalité vieillissante. On estime en effet que 28,2 % de sa population aura 65 ans ou plus en 2036. Pour composer avec cette évolution démographique, la municipalité a conçu une stratégie pour les personnes âgées, qui a été adoptée par le conseil de Saanich en juin 2017. Dans le cadre de sa formulation, on a consulté 2 200 personnes au sujet des services et des installations pour les aînés offerts par le service des parcs et loisirs de Saanich. Une recommandation qui est revenue à plusieurs reprises était d’améliorer l’accès au centre récréatif du parc Lambrick en aménageant un sentier asphalté et bien éclairé. Bon nombre d’aînés et de personnes à mobilité réduite qui se rendent au parc en autobus doivent marcher 430 mètres pour atteindre le centre récréatif. Le sentier était incomplet et irrégulier en raison des différents matériaux de surface (asphalte, béton et gravier). Il faisait sombre la nuit et il manquait des bancs le long du chemin pour se reposer. Les gens avaient également du mal à se rendre à Recreation Integration Victoria (RIV), un service municipal d’aide aux personnes handicapées de l’agglomération de Victoria, dont les bureaux sont situés dans le parc.

Le parc Lambrick est un parc communautaire très fréquenté. D’une superficie de 13,85 hectares, il comporte de nombreuses installations sportives, un terrain de jeux, un sentier polyvalent, ainsi que le centre récréatif de Gordon Head, les bureaux du RIV et d’autres bâtiments polyvalents. L’accès au parc est donc important pour les gens de Saanich ainsi que pour toutes les personnes de la région.

Afficher les détails

Surtout dans la boue!

RUSSELL (MANITOBA)

La municipalité avait peu de solutions pour les enfants et les jeunes en matière de loisirs et de sport en dehors des programmes habituels de hockey, de patinage artistique, de baseball et de balle molle. La commission des loisirs était à la recherche d’une nouvelle activité pour répondre à l’objectif 1 (vie active) qui permettrait aux jeunes d’apprendre et de profiter de la nature tout en s’amusant et en relevant des défis. On voulait aussi une activité qui puisse être pratiquée pendant toute la vie et avec d’autres membres de la famille. La solution? Le vélo tout-terrain et de montagne, qui s’intègre bien dans l’environnement naturel. Mais la commission a eu besoin d’aide pour lancer le programme.

Afficher les détails

Pour que les rêves se réalisent

SASKATCHEWAN

En Saskatchewan, près d’un quart des enfants vivent dans la pauvreté (Child and Family Poverty in Saskatchewan, 2017). Les enfants vivant dans les quartiers du centre-ville sont moins actifs physiquement et participent moins aux activités sportives, culturelles et récréatives en dehors de l’école que leurs pairs vivant dans des quartiers plus prospères. Cela peut nuire à la qualité de vie et à la santé.

Afficher les détails

Rapprocher les gens de la nature

DISTRICT RÉGIONAL DE CENTRAL OKANAGAN

Selon Wayne Darlington, responsable de la planification des parcs et des projets d’investissement au sein du district régional de Central Okanagan, « de nombreuses personnes n’empruntent pas les sentiers des parcs parce qu’elles ne sont pas en condition physique pour le faire ou craignent de se perdre ou de rencontrer des animaux sauvages. D’autres ne visitent pas les parcs pour des raisons de manque d’accessibilité. » Le district régional voulait affronter ces enjeux et atteindre les objectifs du Cadre stratégique pour le loisir. « Nous voulions que le public s’engage davantage dans ses parcs, qu’il se rapproche de la nature et qu’il devienne plus actif », explique M. Darlington.

Afficher les détails

Allons patiner

SERVICE DES LOISIRS D’AMHERST

Au cours des dernières années, on a constaté une baisse constante de l’utilisation et de la participation aux activités sportives au stade d’Amherst, en partie à cause du manque d’argent pour accéder aux programmes et aux services (p. ex., hockey et patinage artistique). Il fallait offrir des programmes abordables qui permettraient d’accroître l’activité physique des enfants et des jeunes et de favoriser leur bien-être. Amherst (à l’instar de pratiquement toutes les autres municipalités) a toujours facturé le temps de glace. Il ne serait pas facile de changer cette politique. Certains se sont inquiétés des coûts et de leur recouvrement.

Afficher les détails

ASSOCIATION QUÉBÉCOISE DU LOISIR MUNICIPAL

Les enfants, de plus en plus rivés à leurs écrans, de moins en moins mobiles, devraient pouvoir mettre à profit cet espace public qu’est la rue pour bouger davantage, exercer leur imagination en inventant des jeux, ou tout simplement pratiquer spontanément des jeux comme la marelle et le saut à la corde ou des sports comme le hockey, le basketball et le soccer. Des générations l’ont fait avant eux, des vocations sportives ont même éclos dans la rue.

Afficher les détails

JOUEZ NB!

Dans son approche intergénérationnelle de l’éducation de la petite enfance, l’école forestière de Tír na nÓg favorise un sentiment d’appartenance qui remet en question notre façon de penser l’apprentissage.

Pour les jeunes et les moins jeunes, c’est l’occasion de prendre part aux divers rythmes de la vie qui animent chacun de nous.