Skip to main content
recherche

Introduction à l’intersectionnalité

Ces diapositives ont pour but de faciliter les échanges informatifs sur l’intersectionnalité dans le domaine du sport et des loisirs.

Le concept d’identités croisées explique que les personnes forgent leur identité en fonction de facteurs multiples, à la fois visibles et invisibles aux yeux des autres. Il faut également souligner que nous ne sommes pas liés à une identité ou à un facteur distinctif unique. En d’autres termes, nous ne sommes pas seulement une femme ou un homme, grand ou petit, en fauteuil roulant ou non handicapé.

« L’intersectionnalité » postule que les systèmes de notre société ont été créés intentionnellement pour favoriser ou opprimer des groupes démographiques particuliers. L’intersectionnalité se veut une métaphore pour comprendre comment les multiples formes d’inégalité ou de désavantage se combinent parfois et créent des obstacles qui ne sont souvent pas compris dans les modes de pensée conventionnels. » (Kim Crenshaw)

La Dre Oni Blackstock est diplômée de Harvard et médecin en exercice et est la fondatrice de Health Justice, qui conseille les organismes de santé sur les questions de race et d’inégalité. La Dre Blackstock parle ouvertement des injustices qu’elle a subies dans les systèmes médicaux et éducatifs. Elle affirme : « L’intersectionnalité n’est pas seulement liée au concept d’identités croisées. Elle se concentre plutôt sur les identités *marginalisées* et la manière présumée dont certains systèmes dits oppressifs se recoupent et contribuent à la marginalisation et à la dépossession du pouvoir. »

En reprenant cette citation de la Dre Blackstock et en l’appliquant dans une optique d’équité entre les genres, nous devons respecter le fait que les filles, les femmes et les personnes de diverses identités de genre se décrivent différemment et souvent de plusieurs façons. Les prestataires de services doivent donc se consulter et comprendre comment créer des milieux accueillants.

Close Menu