EXPÉRIENCE EMPLOI JEUNESSE DE L’ACPL

FINANCEMENT

L’ACPL offrira des subventions salariales (couvrant jusqu’à 100 % du salaire) afin de soutenir 60 embauches de jeunes en 2021. La subvention salariale maximum offerte dans le cadre du programme est de 10,000 $ pour chaque jeune.

De plus, l’ACPL soutiendra les employeurs en offrant une allocation pouvant atteindre 4,000 $ par mentor dans chaque organisme. Ce financement permettra à l’organisme de s’assurer que les tâches normales du mentor sont réalisées pendant le temps consacré à aider la personne sous son aile.

Les employeurs peuvent déterminer les salaires en fonction des normes provinciales et territoriales en matière de rémunération.

La période de travail peut varier, mais les jeunes doivent être à l’emploi un minimum de quatre semaines et un maximum de six mois. Les emplois à temps plein, à temps partiel ou occasionnels sont admissibles.

L’ACPL se réserve le droit de subventionner moins d’emplois que le nombre demandé en fonction des contraintes budgétaires et de la qualité des demandes reçues.

L’expérience de travail peut se dérouler dans le secteur des parcs ou dans le secteur des loisirs.

DÉPENSES ADMISSIBLES

Les dépenses ci-dessous sont admissibles au financement et sont incluses dans le montant de la subvention :

Soutien financier pour les jeunes

    1. Subvention salariale (salaires subventionnés jusqu’à 100%, jusqu’à concurrence de 10,000 $ par jeune)

  • Aide salariale
  • Charges sociales liées à l’emploi (CSE)

L’employeur est tenu, en vertu de la loi, de payer les CSE des membres du personnel. Ces charges incluent les cotisations d’assurance-emploi, les cotisations au Régime des rentes du Québec ou du Canada, les indemnités de congé annuel, les primes d’assurance contre les accidents du travail ou des primes d’assurance responsabilité équivalentes (s’il y a lieu), les primes d’assurance maladie et d’assurance parentale au Québec et en Ontario, et l’impôt destiné aux services de santé et à l’enseignement postsecondaire à Terre-Neuve-et-Labrador, au Manitoba.

    2. Autres formes de soutien (au besoin)

Du financement supplémentaire est offert pour le soutien aux personnes en situation de handicap, pour personne à charge (p. ex. garde d’enfants), pour les dépenses liées au logement et au transport (si le lieu de résidence est situé à plus de 150 km du lieu de travail), pour les technologies adaptées, etc.

Soutien financier pour l’employeur

  3. Allocation (jusqu’à 4,000 $ par mentor)

Ce financement vise à soutenir l’organisme candidat à s’assurer que les tâches normales du mentor sont réalisées pendant le temps consacré à aider la personne sous son aile.

 

DURÉE

Les organismes retenus peuvent procéder à l’embauche dès la signature du contrat avec l’ACPL.

La période de travail peut varier, mais les jeunes doivent être à l’emploi un minimum de quatre semaines et un maximum de six mois. Les emplois à temps plein, à temps partiel ou occasionnels sont admissibles.