BOURSE HARRY BOOTHMAN

Récipiendaires de la bourse Harry Boothman – 2016 à 2020

Depuis 2016, la bourse Harry Boothman soutient les professionnels canadiens des loisirs dans leur perfectionnement personnel et professionnel.

D’après les candidatures reçues, il est évident que le secteur canadien des loisirs peut compter sur des dirigeants de talent désireux de participer à des programmes de perfectionnement professionnel exceptionnels.

Nous vous présentons ici les récipiendaires de cette bourse.

Alex Estrela

2020

Au cours des cinq dernières années, Alex est exercé diverses fonctions pour la ville d’Ajax, notamment au sein du personnel des camps, des festivals et des événements. Il est aussi été responsable du site The Spot Collaborative Youth Hub et chef de programmes pour les jeunes dans le cadre de l’espace jeunesse de la municipalité. Auparavant, j’ai été à l’emploi du service de police régional de Durham comme responsable et coordonnateur de programmes, notamment au sein du projet Youth In Policing, ainsi qu’à l’OSCC55+ à titre de coordonnateur des loisirs et des activités spéciales à l’été 2019.

Alex suis récemment diplômé du programme de services de loisirs du Durham College où je compte retourner en septembre 2020 pour suivre le nouveau programme de certificat d’études supérieures en gestion des sports électroniques. Il est le fondateur et actuellement le président le Durham College Esports Club, et anime le Power On Podcast pour la Riot Radio du Durham College. Il est reçu en 2015 le prix « Héros populaire » de l’Intercultural Dialogue Institute (IDI) GTA pour ma contribution et mon dévouement envers les jeunes. En 2020, j’ai remporté le prix Bob Secord de PRO et un prix « Leadeur de demain » de la Durham College Alumni Association (DCAA).

Alex aspire à occuper un poste en gestion des loisirs municipaux. Il veux aussi exploiter le potentiel des sports électroniques dans le domaine des loisirs, tout en créant des programmes inclusifs et divertissants pour les gens de ma collectivité.

Rachel Bedingfield

2020

Rachel Bedingfield dirige le service des parcs et des loisirs de la ville de Kentville (Nouvelle-Écosse). En 2015, elle a été nommée sur la liste des 25 femmes les plus influentes au Canada dans le domaine du sport et de l’activité physique par l’Association canadienne pour l’avancement des femmes, du sport et de l’activité physique (ACAFS). Rachel a été membre du conseil d’administration de Recreation Nova Scotia, membre individuelle de Jeux du Commonwealth Canada et siège actuellement au groupe de travail sur les parcs nationaux de l’ACPL. En 2016, Rachel a joué un rôle de pionnière dans la fondation de WomenActive-NS, un organisme dont l’objectif est de veiller à ce que toutes les femmes et les filles de la Nouvelle-Écosse puissent bénéficier des plaisirs du sport et des loisirs. Plus récemment, en 2019, Rachel a reçu le prix du leadership communautaire de l’Université Acadia. Elle préside en outre le comité provincial pour l’accès et l’inclusion aux loisirs en Nouvelle-Écosse.

Tout au long de sa carrière, Rachel a préconisé le recours aux activités sportives et récréatives pour le développement personnel et communautaire. Convaincue que tout le monde a le droit de se divertir, Rachel continue de se concentrer sur l’accès au sport dans une optique d’équité. Ancienne athlète universitaire et amoureuse du plein air, Rachel part souvent en randonnée pour aller retrouver la nature.

Kim Bryan

2020

Kim Bryan travaille dans les secteurs des loisirs, de la santé et du sport depuis plus de dix ans. Après avoir obtenu un baccalauréat de l’Université de Victoria dans le cadre du programme coopératif de loisirs et d’éducation à la santé (et avoir fait de la natation universitaire!), elle a jeté son dévolu sur la petite ville de Golden ((C.-B.) où elle travaille depuis comme coordonnatrice des loisirs. Au cours des huit dernières années, elle s’est consacrée à la croissance de « la petite piscine qui deviendra grande » en créant notamment des débouchés pour le personnel qui y travaille.

Kim envisage de faire carrière dans le domaine des loisirs et est reconnaissante à l’Association canadienne des parcs et loisirs de lui avoir remis la bourse Harry Boothman, qui servira à financer une formation en administration publique.

Mariam Fares

2019

Originaire de Calgary (Alberta), Mariam est une adepte des loisirs qui pratique le volley-ball, le softball, la course à pied et le yoga. Forte d’une dizaine d’années d’expérience dans le domaine des loisirs au Canada, elle a occupé des postes au sein du Boys and Girls Clubs de Calgary et de la ville de Mississauga et, plus récemment, celui de coordonnatrice du développement communautaire pour la ville de Halton Hills (Ontario). Dans le domaine des loisirs, Mariam a trouvé l’équilibre entre sa passion pour les services sociaux et celle pour les services municipaux. Elle assure actuellement des services de première ligne dans le domaine du développement communautaire : animation d’activités spéciales, coordination des services bénévoles et soutien aux subventions communautaires. Elle croit fermement à la constante acquisition du savoir et au perfectionnement professionnel continu. La possibilité de participer au programme de certificat en gestion des parcs et des loisirs aura permis à Mariam de passer à un niveau supérieur de leadership dans le domaine des loisirs municipaux.

« Les gens réussissent rarement s’ils ne prennent pas plaisir à ce qu’ils font. » – Anon

Tara Cowan

2019

Tara Cowan est la gestionnaire des loisirs et des installations de la municipalité régionale de Pipestone et de la Pipestone Albert Recreation Commission. Sa passion pour les loisirs lui est venue très tôt, alors qu’elle était bénévole pour la ville de Winnipeg dans des camps de jour d’été et comme patrouilleuse à la patinoire locale. Tara a demandé la bourse Harry Boothman pour s’inscrire au programme de certificat de perfectionnement professionnel de l’Association canadienne des parcs et loisirs.

« J’ai toujours aimé faire du sport et, bien sûr, ma matière préférée à l’école était le cours de gymnastique! J’ai essayé l’université dès la fin du secondaire mais j’ai vite compris que ce n’était pas pour moi. Je suis donc partie travailler dans le nord de l’Alberta. Ma sœur m’a accueilli avec plaisir et j’ai pris le poste d’organisatrice d’activités récréatives à High Level (Alberta). C’est là que j’ai réalisé que j’allais faire carrière dans le domaine des loisirs. J’aimais aider les groupes communautaires, planifier des activités et organiser des programmes pour la communauté. Après environ sept ans, je suis retournée au Manitoba et je me suis inscrite au collège Red River pour obtenir un certificat en développement/économie communautaire. Pendant mon stage, une offre d’emploi s’est présentée à la municipalité de Pipestone, au sein de la Pipestone Albert Recreation Commission. J’ai décroché le poste et c’est là que je travaille depuis un peu plus de cinq ans. J’adore ça! Pendant mon temps libre (si on peut appeler ça comme ça!), je siège également au conseil municipal de la ville de Virden, je joue au hockey et au baseball à balle rapide, et j’aime faire du bénévolat lors de diverses activités dans la collectivité. »

Sigourney Hoytfox

2018

Sigourney occupe la direction des services de loisirs de la ville de Wynyard depuis février 2016. Son principal rôle est de mettre en valeur et de favoriser les activités de loisir locales et d’entretenir les installations récréatives appartenant à la ville. Membre de l’Association des parcs et loisirs de la Saskatchewan depuis trois anset monitrice-formatrice de la Société de sauvetage, Sigourney siège au conseil d’administration du Prairie Central District for Sport, Culture and Recreation et participe activement à diverses campagnes de financement locales. Grâce à la bourse Harry Boothman, Sigourney aura pu suivre le programme de certificat de perfectionnement professionnel de l’Association canadienne des parcs et loisirs.

« Je crois fermement à l’éducation permanente pour faire progresser le domaine des loisirs. »

Michelle Horncastle

2018

Michelle est directrice des loisirs pour Assiniboine Valley Recreation, à Russell (Manitoba). La bourse Harry Boothman lui a permis de participer au forum Rassemblons nos forces : Cadre stratégique pour le loisir au Canada, qui s’est tenu à Regina. Cette conférence nationale était axée sur l’établissement de relations, la poursuite du dialogue et la collaboration en vue d’atteindre les objectifs du document « Sur la voie du bien-être : Cadre stratégique pour le loisir au Canada ». La participation à cette conférence nationale lui a permis d’élargir sa base de connaissances et de découvrir les pratiques exemplaires appliquées d’un bout à l’autre du pays. La conférence a confirmé que notre organisme est sur la bonne voie pour mettre en œuvre le Cadre dans notre planification stratégique et plus particulièrement dans notre philosophie de programmation. Enfin, elle a réitéré l’importance de la collaboration avec d’autres secteurs pour tous ceux qui travaillent dans l’industrie des loisirs afin d’atteindre nos objectifs et de développer nos collectivités.

Sarah Ane

2017

Dans ses fonctions de coordonnatrice du développement communautaire à la Welland, Sarah voit principalement à élargir l’éventail des activités de loisir proposées à la population. Elle a également enseigné au Niagara College dans le cadre du programme d’études en loisirs, en plus d’agir à titre de coordonnatrice de la participation communautaire pour le programme de premier cycle en loisirs de l’université Brock. Sarah est une bénévole dévouée et préside le programme de premiers soins de la section régionale de la Société de sauvetage de la région de Niagara.

Membre de longue date de PRO (Parks and Recreation Ontario) et de l’Ontario Recreation Facilities Association, Sarah est aussi instructrice-formatrice pour la Société de sauvetage. La formation continue et le perfectionnement professionnel sont importants pour elle. Elle a d’ailleurs suivi le programme de certificat en gestion durable des sentiers au collège Fleming et le programme de perfectionnement professionnel de l’ACPL.

Shelly Howe

2017

Résidente de longue date de Moose Jaw (Saskatchewan) avec sa famille, Shelley est gestionnaire de programmes de loisir pour les piscines et les arénas de la municipalité. Sa passion pour la prévention des noyades est le fruit de toute une vie de participation à des activités aquatiques : elle a été maître-nageuse et elle a donné des cours de natation. Elle forme maintenant d’autres personnes dans ces domaines. Par son travail bénévole au sein du programme de sécurité aquatique de la Croix-Rouge canadienne et au sein de l’équipe de stress en cas d’incident critique de la Société de sauvetage, Shelly s’efforce de promouvoir la prévention de la noyade auprès du plus grand nombre de gens possible. Sa participation à la Conférence mondiale sur la prévention des noyades en 2017 fut pour elle une expérience extraordinaire et elle a hâte de communiquer ses idées et ses connaissances nouvellement acquises.

Janet Naclia

2016

Gestionnaire de programmes à l’Alberta Recreation and Parks Association (ARPA), Janet Naclia a reçu une bourse Harry Boothman en 2016. Elle était inscrite au certificat de post-baccalauréat en loisirs pour les communautés autochtones par l’entremise de l’Université de l’Alberta. Ce programme a pour objectif de faire en sorte que les étudiants soient mieux sensibilisés aucontexte culturel des communautés et des populations autochtones, de façon à leur offrir des loisirs plus pertinents et de meilleure qualité. Mme Naclia devait compléter ses études dans le cadre de ce programme au printemps ou à l’été 2017.

Lisa Mclaughlin

2016

Lisa McLaughlin est gestionnaire de programme pour l’initiative Communities ChooseWell de l’Alberta Recreation and Parks Association (ARPA). Sa candidature pour participer à la conférence mondiale de l’International Union for Health Promotion and Education (IUHPE) sur la promotion de la santé à Curitiba (Brésil), a été approuvée par le comité. Dans la cadre de sa participation à ce rassemblement en mai 2016, Mme McLaughlin a présenté deux ateliers portant sur la santé, la communauté, le soutien et des personnes vivant des situations vulnérables et le rôle de la promotion de la santé dans la consommation alimentaire et l’accès à la nourriture. Mme McLaughlin offre le commentaire suivant sur sa participation:

« J’ai eu la possibilité de m’instruire sur des questions liées à mon travail et sur les études supérieures en promotion de la santé, en plus de créer des liens avec des collègues. »