Skip to main content

Lorsque les mesures sanitaires de la COVID-19 se sont mises à affecter les rassemblements sociaux, la Saskatchewan Parks and Recreation Association (SPRA) a fait ce que plusieurs autres organismes ont fait : elle a trouvé une façon d’offrir davantage de programmes et de services en ligne. Au-delà de cette adaptation nécessaire, la SPRA y a aussi vu une occasion d’améliorer son savoir-faire en matière d’engagement virtuel et de développer de nouveaux outils qui permettraient de rejoindre un plus grand nombre de parties prenantes à travers la province.

Régina, SK

« Nous voulions faire preuve d’innovation au niveau de l’engagement virtuel », explique Kelsey Michaluk, conseillère en engagement des jeunes pour la SPRA.

« Les modèles traditionnels d’engagement se basent sur les rencontres en personne qui ne sont pas accessibles à tous. En offrant plus d’options en ligne, nous sommes aptes à réduire les barrières de participation à nos programmes, services et évènements. Je parle de barrières comme le temps limité du personnel et le coût de voyagement. Il est possible que la pandémie ait accéléré le processus, mais il y a longtemps que la SPRA reconnaît les avantages d’avoir en mains les outils pour rejoindre un public virtuel comme complément aux options en présentiel. »

Kelsey et Mathew se rencontrent et travaillent ensemble virtuellement

L’association a été en mesure d’embaucher un nouvel employé pour aider à renforcer sa capacité virtuelle, grâce au financement du programme Expérience emploi jeunesse de l’Association canadienne des parcs et loisirs (ACPL). L’objectif du programme est de créer de nouvelles opportunités d’emploi et de mentorat pour les jeunes adultes dans le secteur des parcs et loisirs, tout en donnant aux organismes les ressources nécessaires pour enrichir et renforcer leur programmation.

Mathew Rathwell, un étudiant de Régina de 26 ans, s’est joint à l’équipe de la SPRA en tant qu’assistant aux programmes et évènements virtuels. « Grâce à la subvention de l’ACPL, nous avons ajouté Mathew à notre équipe. Il a su appliquer ses connaissances et ses compétences afin d’aider la SPRA à développer les meilleures pratiques en matière d’engagement virtuel et à essayer de nouvelles approches en milieux virtuels », raconte Kelsey, qui joue aussi le rôle de mentore pour Mathew.

Mathew, qui est détenteur d’un diplôme en gestion du sport et des loisirs de l’université de Régina, compte bien poursuivre une carrière dans le domaine. « Lorsque je me suis joint à l’équipe de la SPRA, un chef de file dans le domaine des loisirs en Saskatchewan, je me suis dit que c’était l’occasion idéale d’acquérir de l’expérience professionnelle de qualité dans le domaine », raconte Mathew.

« L’ACPL m’a soutenu alors que j’approfondissais mes connaissances à propos de la gestion des services et des formations en ligne, et que je contribuais moi-même à de nouveaux projets virtuels. Avoir la capacité d’en apprendre sur le monde virtuel et de s’y adapter sont des compétences qui me seront utiles dans le futur. »

Mathew a travaillé à l’élaboration d’outils et a mené des recherches pour aider la transition du présentiel au virtuel de plusieurs programmes de formation de la SPRA, dont Play Leadership, Forever… in motion et Building Maintenance Niveau 1. Ces programmes en ligne ont eu un impact sur le public cible des formations de la SPRA, comme les animateurs de programmes récréatifs, les intervenants en activité physique pour les 55 ans et plus et les gestionnaires d’installations en Saskatchewan.

Mathew se prépare pour la conférence virtuelle SPRA 2021

L’un des principaux projets de Mathew a été de développer une trousse d’outils, intitulée Meilleures pratiques pour une formation virtuelle réussie, pour aider les animateurs et les formateurs de la SPRA à s’adapter à l’enseignement et à l’animation en ligne.

En plus de développer ces outils et ressources pour les formations en ligne, Mathew a participé à la préparation et à la réalisation de la seconde conférence virtuelle de la SPRA en novembre 2021. Le thème de l’évènement, « Connecter, éduquer, inspirer », faisait référence à cette capacité qu’a l’industrie de trouver de nouvelles façons de se connecter pour partager ses connaissances, et ainsi inspirer les communautés et leur offrir de nouvelles expériences créatives.

Suite à l’assouplissement des mesures sanitaires, la SPRA a tenu des séances de formation en présentiel, sans toutefois éliminer les options en ligne. Certains cours ont été divisés en plus petits modules, ce qui a permis au personnel des parcs et loisirs de les intégrer facilement à leur horaire.

« La subvention d’Expérience emploi jeunesse de l’ACPL est venue au parfait moment et la SPRA est heureuse de pouvoir continuer à améliorer ses programmes et évènements virtuels, et ainsi répondre aux besoins de l’industrie des loisirs et soutenir nos partenaires », explique Kelsey.

Vous aimez être au courant ?Rejoignez notre liste

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir des mises à jour directement dans votre boîte de réception.

Like to be in the know?Join Our List

Sign up below for news and updates straight to your inbox.