Skip to main content
recherche
0

Dès que Grayson Titcomb s’est présenté à son entrevue pour le poste de stagiaire du programme équitable de la municipalité régionale de West Hants, Bekah Craik a tout de suite été impressionnée.

« Dès qu’il est entré dans la salle d’entretien, et qu’il a ouvert la bouche, nous nous sentions détendus, mais nous voulions tout de même nous pencher vers l’avant pour l’écouter attentivement et en apprendre plus sur lui », se souvient-elle. « Grayson dégageait une aura de calme qui invitait le dialogue.

West Hants (N.-É.)

Comme Grayson est naturellement doué pour travailler avec les autres, il était le parfait candidat pour ce poste financé par le Gouvernement du Canada dans le cadre du programme Expérience emploi jeunesse de l’Association canadienne des parcs et loisirs (ACPL).

Il a travaillé aux côtés de quatre mentores qui ont joint leurs forces afin de soutenir son travail : Bekah, Emilie Smith du centre régional pour l’éducation d’Annapolis Valley ÉcolesPlus, Kimm Kent du projet Peer Outreach Support Services & Education (POSSE), et Jessica Atwell des Grands Frères Grandes Sœurs d’Annapolis Valley.

Travaillant aux côtés de ses mentores, il a contribué au succès de programmes et a aidé à soutenir des groupes en quête d’équité dans la communauté qui visent à atteindre les populations vulnérables, comme les jeunes à risque.

« Mes journées de travail étaient très diversifiées et flexibles », raconte-t-il. « Tout était fluide, et aucun jour ne se ressemblait vraiment. Grâce à cela, j’ai l’impression d’avoir eu la chance de vivre des expériences uniques et merveilleuses ».

Dans le cadre de ses fonctions au sein du programme du centre régional pour l’éducation d’Annapolis Valley ÉcolesPlus, il a fourni de l’aide-conseil aux élèves du primaire et du secondaire. Son travail au sein du projet POSSE à West Hants, ainsi qu’auprès de Grands Frères Grandes Sœurs d’Annapolis Valley lui a aussi permis de collaborer avec des organismes qui font la promotion du soutien des pairs et de la réduction des méfaits chez les jeunes.

En tant que stagiaire du programme équitable, Grayson a aussi laissé une impression durable sur la municipalité régionale de West Hants, qui en ressentira les effets positifs pour des années à venir. Notamment, il a élaboré un manuel de formation à propos du langage inclusif et intersectionnel, qui sera mis à l’essai par le personnel estival et les conseillers municipaux de West Hants et de la ville de Kentville.

« J’ai l’impression que nous avons vraiment bâti quelque chose ici et j’ai hâte de voir comment tout cela va continuer à évoluer », raconte Grayson. Bekah ajoute que le travail d’élaboration de matériel de formation destiné au personnel au sujet du langage inclusif et intersectionnel de Grayson a donné à la municipalité l’occasion d’aborder les besoins immédiats de la communauté.

« Cela nous a permis d’évaluer les besoins de notre communauté, et de constater quel type de travail fondamental avait besoin d’être réalisé pour répondre aux besoins des communautés diversifiées et populations marginalisées qui font partie de notre société », explique-t-elle. Grayson espère que la formation aidera à encourager d’autres membres de groupes marginalisés à travailler pour la municipalité.

« Nous savons qu’il y a beaucoup plus de personnes qui veulent travailler pour la ville. Le temps que j’ai passé ici leur ouvrira certainement des portes », dit-il. Grayson ajoute que dans le cadre de son travail, il a aussi siégé à une variété de comités d’Annapolis Valley, tels que des conseils consultatifs et des organismes de loisirs, et a travaillé aux côtés de professionnels du développement des loisirs et des communautés. Résultat : il s’est vu offert un emploi en gestion des loisirs estivaux pour la localité voisine de Kentville.

« Je crois que cette expérience m’a beaucoup fait grandir », dit-il. « Cette expérience a été très significative pour moi à cause des connexions et du réseautage qu’elle m’a permis de faire, mais aussi tout simplement parce que je sais que le travail que j’ai accompli était important ».

Même si dans les faits, Bekah était la mentore de Grayson, elle dit avoir beaucoup appris en travaillant avec Grayson. « Je suis très honorée d’avoir eu la chance de travailler avec Grayson, ainsi qu’avec les autres mentores », déclare-t-elle. « Nous en avons appris beaucoup les uns des autres. Ma relation avecGrayson était complètement réciproque : j’ai appris autant que j’ai enseigné ».

Close Menu