Skip to main content

Le personnel des parcs et loisirs de la ville de Westminster en Colombie-Britannique envisageait la création d’un nouveau programme de sensibilisation de la jeunesse à l’été 2021. Étant donné l’assouplissement des mesures sanitaires liées à la COVID-19, ce programme ramènerait les jeunes dans les espaces communautaires intérieurs et les encouragerait à prendre part à nouveau aux programmes et services jeunesse.

Map of Canada with British Columbia highlighted
New Westminster, C.-B.

Afin de lancer officiellement le programme Roots & Relationships, la ville devait embaucher un nouvel employé pour pourvoir le poste « d’animateur jeunesse itinérant » qui travaillerait pour les départements des services des parcs et des services jeunesse. La description des tâches allait comme suit : visiter les parcs et autres lieux extérieurs, entretenir des relations avec les jeunes de 11 à 18 ans et les guider vers des opportunités, des ressources et des programmes de loisirs.

Grâce au financement du programme Expérience emploi jeunesse de l’Association canadienne des parcs et loisirs (ACPL), Roots & Relationships est né, et la ville a procédé à l’embauche d’une nouvelle arrivante au Canada : Ana Campos Santin. Cet emploi aura aidé cette dernière à bien s’établir dans sa nouvelle communauté.

L’un des objectifs du programme de l’ACPL, qui est financé par le programme d’emploi et de compétences des jeunes du gouvernement du Canada, est d’aider un certain nombre de jeunes, particulièrement ceux susceptibles de faire face à des barrières à l’emploi, à acquérir des compétences et à accumuler de l’expérience dans le secteur des parcs et loisirs communautaires.

Originaire du Salvador, Ana n’avait encore passé que six mois à New Westminster lorsqu’elle a remporté le concours pour le poste. Enseignante dans son pays natal, elle ne pensait pas qu’elle serait aussi chanceuse de trouver un emploi qui lui permettrait de tisser liens avec des jeunes comme elle le faisait avant.

« J’adore parler avec les adolescents et apprendre à les connaître. J’aime aussi me promener dans les parcs parce que nous n’avons pas de parcs comme ça au Salvador et toute cette nature m’impressionne », explique Ana. « Comme j’aime peindre des paysages, c’est très inspirant pour moi. »

« Actuellement, le nombre de jeunes qui utilisent les espaces verts et qui visitent le centre jeunesse New West n’est pas revenu à ce qu’il était avant la pandémie comme nous l’aurions espéré », explique Mason Mellor, aide-coordonnateur des programmes, ainsi que partenaire de travail et mentor d’Ana.

Mason and Ana connecting with some youth playing volleyball in the park

« La concrétisation du programme Roots & Relationships nous a permis de faire savoir aux jeunes de la région que les services jeunesse se souciaient d’eux et qu’ils ne les avaient pas oubliés. »

Plusieurs fois par semaine, Ana et Mason visitaient les parcs à pied ou à vélo électrique pour rencontrer les jeunes, leur donner des rafraîchissements et des articles promotionnels dans le but de susciter des discussions au sujet des évènements spéciaux à venir et des services.

Leurs visites promotionnelles au parc Westminster Pier près de la rivière Fraser pour le programme de DJ des services jeunesse, Royal City Sound, ont été des plus mémorables. Ce programme offre du mentorat pour les jeunes qui désirent apprendre à être DJ ou souhaitent développer leurs compétences en production musicale. D’ailleurs, les participants de ce programme sont parfois engagés pour couvrir des évènements publics. Avec la musique des DJs qui divertissaient les visiteurs du parc en fond sonore, Ana et Mason et d’autres membres du personnel pouvaient facilement décrire le programme et d’autres services aux adolescents présents.

« Roots & Relationships a été un franc succès », déclare Mason. « Nous avons été témoins de son impact. Les jeunes nous reconnaissaient souvent lorsque nous retournions aux parcs et au fil du temps, nous avons constaté une augmentation du nombre de visiteurs au centre jeunesse New West. »

Dans le cadre de son rôle de mentor, Mason a aidé Ana à s’appuyer sur ses compétences fondamentales en tant qu’enseignante pour se familiariser avec le travail d’animatrice jeunesse et de développement de programmes jeunesse. Ana a aussi eu la chance de se familiariser avec les autres départements et services en travaillant au refuge d’animaux, à la bibliothèque et au Centre Anvil pour les arts et la culture.

« Mason et son équipe ont été très patients. Ils répondaient à toutes mes questions et, grâce à eux, j’ai appris quelque chose de nouveau chaque jour », raconte Ana. « Cela représente tellement pour moi de voir des jeunes avec qui j’ai échangé aux parcs venir au centre jeunesse et de savoir que j’ai eu un impact sur leurs vies. »

Le succès du programme de sensibilisation des jeunes est aussi le succès d’Ana; elle a été invitée à poursuivre son rôle au sein des services jeunesse cet automne.

Puisque Ana continuera à faire partie de l’équipe centrale des services jeunesse, Mason a échangé avec elle sur la possibilité de créer un programme de peinture pour les jeunes. « Plus Ana deviendra à l’aise avec nous et notre programme, plus elle aura l’occasion de nous montrer ses talents, nous en sommes certains », raconte Mason.

Vous aimez être au courant ?Rejoignez notre liste

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir des mises à jour directement dans votre boîte de réception.

Like to be in the know?Join Our List

Sign up below for news and updates straight to your inbox.